from-italy.com
Blog

À toi qui me traites de lesbienne

À toi, qui as cette tendance à tout vouloir catégoriser, même moi. Sache que cette tendance étouffante est très forte dans notre société et que tu y contribues grandement!

Dès la naissance, tu veux savoir si c’est un bébé fille ou garçon (tu te câlisses quasiment de savoir s’il est en santé… j’exagère). Non, mais, c’est vrai! Si c’est une fille, tu vas lui acheter des jouets roses, et si c’est un garçon, des jouets bleus. Pas l’inverse, voyons! Et puis, une fille, ça joue avec des Barbies, pas des G.I. Joe!

Tu grandis et tu es toujours poussé à faire des choix, à te positionner et à placer les choses et même les gens dans des catégories : ta race, ton sexe, ta nationalité, ta religion, tes opinions politiques, ton alimentation (omnivore, végétarien, végétalien), etc. T’as l’option d’être noir ou blanc, y’a pas de place pour la zone grise ou même glitter. Il faut que tu choisisses.

Plus tard, tu répéteras cette façon de tout catégoriser en parlant de mon orientation sexuelle. Tu sais que je suis en couple avec une femme et quand je te parle, j’ai l’impression que tu essayes ben ben fort de me placer dans la catégorie des lesbiennes. C’est plus fort que toi, il le faut et tu ne peux t’en empêcher.

Tu me poses ta question :

Ça fait que là, ce que je comprends, c’est que t’es lesbienne? 

Je ne comprends pas vraiment pourquoi tu me demandes ça. Honnêtement. Qu’est-ce que tu veux savoir? Et qu’est-ce que ça change? Peut-être parce que c’est rassurant de me définir comme tu l’as toujours fait.

L-E-S-B-I-E-N-N-E.

La réalité, c’est que je suis en couple avec une femme que j’aime et je suis tombée amoureuse d’elle. C’est tout. Est-ce que je dois me justifier plus que ça? Expliquer et mettre un mot sur ce que nous sommes?

T’as l’air tellement inconfortable que t’as de la misère à me regarder dans les yeux. J’imagine que c’est ce même inconfort qui fait naître tes questionnements. Tu sais, c’est lourd répondre à tes questions. T’es tu hétéro, bi, homo?

Je suis en couple avec une femme, c’est tout.

Et toi de rétorquer comme si tu venais de trouver ton point G (d’un ton soulagé)!

…Ahhh!!!!!!!! Donc tu es bisexuelle si tu dis que tu es tombée en amour avec une fille? 

Pas le temps de répondre.

Ouin, mais là. Retournerais-tu avec un homme? 

T’as pas l’impression qu’il te manque quelque chose? 

Votre famille a pris ça comment? 

C’est peut-être parce que tu ne t’es jamais bien fait baiser par un homme!

(silence)

Peut-être que c’est juste de la curiosité, mais ça reste qu’on ne se connait pas.

Ce que j’ai à te dire c’est : mêle-toi de tes affaires et arrête donc de vouloir me catégoriser.

#samelove #lovewins

Source photo de couverture

Autres articles

Le fléau du désengagement

adrien

chemin

adrien

Le tricot : tendance et accessible à tous!

adrien

Halfbreadtechnique : la démesure du partage

adrien

Papa, dis-le-moi donc qu'tu m'aimes

adrien

Avoir le goût d’se crisser en feu

adrien