from-italy.com
E-commerce / Shopping

Légitime défense et sécurité : ce qu’il faut savoir sur le pistolet d’alarme

pistolet d’alarme
Légitime défense et sécurité : ce qu’il faut savoir sur le pistolet d’alarme
5 (100%) 1 vote[s]

Avec des chiffres de la délinquance qui explosent et une insécurité qui sévit en permanence surtout dans les grandes villes, trouver un moyen efficace d’assurer sa sécurité est devenu une préoccupation vitale. Le pistolet d’alarme entre dans la catégorie des armes factices conçues spécialement pour dissuader d’éventuels agresseurs et pour vous permettre de vous défendre en cas d’agression. Comment fonctionne ce dispositif et pourquoi s’en procurer ? Que dit la loi à ce sujet ? Des pistes de réponses dans cet article.

Une arme factice à l’efficacité redoutable

Le pistolet d’alarme, comme son nom l’indique, est surtout une arme conçue pour produire une détonation assez importante pour être confondue à celle d’une vraie arme de poing. Elle est non létale et ne peut donc pas causer la mort de la personne que vous souhaitez faire battre en retraite. Toutefois, bien qu’étant parfaitement inoffensive pour l’intégrité physique à proprement parler, le pistolet d’alarme tel que vous le constaterez sur le site https://www.maxiprotec.fr peut causer assez de dégâts pour vous permettre d’assurer votre sécurité.

Le pistolet de défense peut être chargé à blanc, avec des munitions de gaz ou encore avec du gaz au poivre qui causent une gêne et des démangeaisons en cas de tir. Ainsi, en cas d’attaque, le pistolet d’alarme permet d’effrayer les assaillants en produisant une détonation et vous laisse la possibilité de prendre la fuite ou d’appeler du secours.

La législation française concernant le pistolet de défense

Les conditions pouvant justifier la légitime défense en France sont très strictes. En effet, la loi exige que la réponse à l’agression soit proportionnelle à l’attaque pour que la légitime défense puisse être justifiée. De plus le port d’arme est très encadré ce qui laisse la majorité de la population quasiment sans recours face à une hausse constante des braquages et agressions. Ainsi, le pistolet d’alarme constitue la réponse la plus efficace pour assurer sa sécurité sans se retrouver en défaut face à la loi.

Les armes de défense comme le pistolet d’alarme font partie de la catégorie D et nécessite juste d’être âgé de plus de 18 ans pour en faire l’acquisition. D’après le Code Pénal, l’usage justifié d’une telle arme pour se défendre ou défendre autrui n’engage aucune responsabilité pénale.