from-italy.com
Blog

Anything can happen – Par Mary Lynn |

Mon cœur battait tellement rapidement que je pensais faire une crise d’asthme à tout moment. Je me suis adossée au revêtement de briques du vieil immeuble en fermant légèrement les yeux (…) je ne croyais pas ce qui m’arrivait. L’air était lourd, c’était la fin de la journée et le soleil plombait. Il faisait chaud, vraiment chaud (mes cheveux en témoignaient). Je portais un jeans, avec un t-shirt. À ce moment-là, je me souviens m’être demandé pourquoi j’avais choisi cet ensemble par une journée aussi humide.

Elle se tenait là, devant moi. Près, très près. Ses yeux vert pâle me fixaient et ses lèvres pulpeuses, qui m’avaient toujours fait envie, ne prononçaient pas un seul mot. Il n’y avait rien à dire de toute façon. Ses cheveux bruns étaient attachés en chignon et sa nuque dégagée semblait si douce. J’étais tellement gênée, mais en même temps excitée. En l’espace de quelques secondes, nos corps se sont approchés et enlacés. J’ai senti sa poitrine contre la mienne, ses bras m’agripper, puis ses lèvres se sont posées sur les miennes (…) c’était de loin (et c’est toujours) le baisé le plus parfait qui soit. À ce moment précis, le temps n’existait plus, la terre avait arrêté de tourner. Quand deux personnes s’embrassent pour la première fois, c’est assez rare que TOUT soit parfait, mais dans notre cas ça l’était. On a tout laissé tomber pour être ensemble.

Vivez ce que vous avez à vivre. Laissez-vous le droit de prendre le chemin B, alors que le chemin A, qui semblait parfait, ne convenait qu’aux yeux des autres.

My dearest love, I will wait waited for you. Happy Valentine’s Day, with all my love xoxox

Autres articles

À l’amour de ma vie 

adrien

T'as le droit de ne plus parler à ta mère

adrien

terminer

adrien

L'ignoble réalité, ou Cru de Nefertari Bélizaire

adrien

Découvrir les pays scandinaves

adrien

Entretenir ses fines herbes fraîches 

adrien