from-italy.com
Blog

Ça va passer

crédits : Unsplash

Je te promets que ça va passer. Qu’un jour, quand tu y repenseras, ça ne fera plus juste mal et que tu seras capable de voir ce qui a été beau dans ce qui est devenu laid. Que plus jamais tu ne t’en voudras d’avoir fait ce que tu avais à faire, même si ça a coûté cher à ton petit cœur. Parce que tu vaux plus que ce qu’il t’a laissé croire. Parce que du respect, tu en mérites à grandes pelletées. Parce que, s’il avait voulu, il aurait tout fait pour te le montrer. Parce que tu ne mérites pas de te sentir dévalorisée par qui que ce soit. Ça va passer et tu vas tranquillement arrêter d’aller regarder ses photos qui te donnent envie de pleurer à chaque fois parce qu’elles te rappellent tous les moments où ses petits yeux rieurs t’ont regardée, où sa bouche a touché la tienne et comment ses pommettes remontaient quand il te souriait.

Je sais que c’est chiant, mais c’est le temps qui arrange les choses. Pis oui, des fois, le temps est long. Mais tu as survécu à 100% à toutes les mauvaises journées que tu as eues jusqu’à maintenant, et le soleil est toujours revenu à un moment donné. Ce n’est pas parce que quelqu’un n’était pas capable de voir à quel point tu brilles que tu dois t’éteindre. Parce que oui, ça va passer et tu continueras ton chemin, grandie, fière et lumineuse. Tu continueras à déverser ta lumière sur les gens qui savent comment t’aimer et à les réchauffer de tes puissants rayons. Je te promets que ça va passer et que tu seras soulagée de cette petite boule remplie de « j’aurais dû faire-ci, je n’aurais pas dû faire-ça » qui te pèse sur l’estomac, juste en dessous de ton cœur et qui te donne l’impression que t’as scrappé la plus belle chance de ta vie. T’as rien scrappé pantoute, je te le jure. Tu t’es écoutée et ça, c’est la plus belle preuve d’amour que tu peux te faire. Parce que l’amour que tu te portes, lui, ne passera pas. Il ne te déchirera pas l’intérieur et ne te fera jamais sentir comme si tu n’étais pas assez. Pis, un jour, je ne suis pas inquiète que tu la trouveras, ta personne. Celle qui ajoutera tout son amour pour toi à ton amour propre : ce mélange qui deviendra la chose la plus réconfortante au monde.

En attendant, je le sais que là, ça fait mal, mais ça va passer, promis.

Par Sydney Guillemette

Autres articles

Voyager : partir ou fuir? – Syndrome de la cure géographique

adrien

youtubeuses

adrien

Mes plaisirs d'hiver

adrien

STRIP: les héroïnes s'effeuillent – Par Mary Lynn

adrien

Notre coup de cœur pour les micro-chalets du Repère Boréal

adrien

Une histoire d'oeuf dans ma fenêtre – Par Gaëlle

adrien