from-italy.com
Blog

Fléau du monde de la mode #0 – Par Aglaé

Comme n’importe quelle relation amoureuse, il y a des hauts et des bas.

Du plus loin que je puisse me rappeler, j’ai toujours su que j’allais travailler dans le monde de la mode et que ce monde m’était pré destiné (j’ai quand même appris à marcher avec un sac à main sur la tête, no joke.)

L’industrie de la mode vend en quantité industrielle ce que les jeunes filles adulent le plus : du rêve.

C’est à se demander quel genre de rêve?

Un rêve ou tes deux doigts passent plus de temps dans le fond de ton œsophage qu’à cuisiner des cupcakes, qu’à faire des tresses françaises à ta gang de chums de filles, ou qu’à tenir la main de ton petit kick.

Là, je m’adresse à toutes les jeunes filles qui croient que zéro est une taille et que pour avoir une certaine attention tu dois nécessairement te mettre à poil.

Parce que OUI, c’est ça le message que l’industrie de la mode lance de plus en plus aux jeunes filles. Je suis amplement capable d’en témoigner, car j’en étais encore une il n’y à pas si longtemps…

Je ne mettrais pas de photo de Miley Cyrus qui se flash les boules pour n’importe quel photographe ou de Rihanna qui se promène les seins à l’air à la semaine de la mode de Paris parce que ça semble être ben ben trendy DE MONTRER SON CORPS POUR AVOIR DE L’ATTENTION. (Est-ce que j’ai eu ton attention avec mes caps lock?) ce n’est pas ça que tu as besoin de voir et de savoir.

Savais-tu que plus tu es en santé, plus ta peau rayonne? Moins de cernes tu auras, et plus d’énergie tu auras à courir après tes rêves et non après un idéal impossible et irréaliste.

Être en santé C’EST COOL. Avoir un corps que tu n’as pas peur de briser à cause d’un coup de vent, c’est MAGNIFIQUE.

Être une adolescente c’est probablement la chose la plus tough je te l’accorde. C’est aussi l’inconnu. C’est le moment où tu découvres de nouvelles choses chaque jour, mais c’est surtout le moment où tu te découvres TOI.

Ne laisse personne te définir. Encore moins un magazine, ou une campagne publicitaire, parce qu’à la fin de la journée c’est à toi et toi seule que tu dois plaire.

Zéro les filles, c’est aussi synonyme d’avoir coulé un examen, d’avoir perdu, qu’il fait froid câline! Bref, ça ne veut rien dire de bien concluant…

Souris, t’es belle.

Autres articles

Pro Circuit : des produits qui font une différence dans ta vie

adrien

Cinq sports à essayer cet été

adrien

Mois Multi : Soirée Indomptée II

adrien

épreuves

adrien

Fu*k le genre

adrien

Ode à nous

adrien