from-italy.com
Blog

Fudge à la grenade sans lactose

Chez moi, durant les festivités de Noël, il y a toujours au moins 800 (j’exagère à peine) sortes de desserts différents : tartes au sucre, gâteaux aux fruits, carrés de toute sorte, truffes, tartelettes aux pacanes, beignes, mokas, biscuits, salade de fruits, nomme-les tous! Dès que décembre débute, c’est une vraie joie pour moi que de commencer la confection des desserts de Noël avec une de mes sœurs et ma mère.

Le fudge que je vous présente aujourd’hui est parfait pour une tablée des Fêtes. Il peut être coupé en petits carrés, ce qui est essentiel lorsqu’on a plusieurs choix de desserts, puisqu’on peut alors goûter à tout facilement (vive la gourmandise!).

Ayant une caisse de grenades (Costco, je t’aime) et ne sachant plus quoi faire avec tous ces fruits, j’ai eu l’idée de les intégrer à du fudge. Les airelles sucrées de grenade amènent une texture à la fois croquante et explosive qui contraste à la perfection avec le velouté et l’amertume de la crème chocolatée. Un vrai péché! Comme moi, tu ne seras plus capable d’arrêter.

Ingrédients

  • 1 demi-canne de lait de coco (full fat) de 400 ml
  • 400 g de morceaux de chocolat 70 % d’excellente qualité (moi, j’ai pris 200 g de 85 % Lindt et 200 g de pastilles 70 % de Cacao Barry)
  • 1 cuillère à soupe d’huile de noix de coco
  • 5 ml d’essence de vanille
  • les airelles d’une bonne grosse grenade

Marche à suivre

  • Dans une casserole, sur feu moyen-élevé, fais chauffer le lait de coco. Lorsqu’il devient fumant, ajoute l’huile de noix de coco. Brasse bien pour homogénéiser.
  • Ajoute les morceaux de chocolat et brasse jusqu’à ce qu’ils soient bien fondus.
  • Enlève le tout du feu, et ajoute la vanille. Mélange bien.
  • Ajoute les airelles de grenade, et brasse doucement pour les intégrer à la ganache.
  • Mets la préparation dans un plat de 6″ x 6″ dans lequel tu auras préalablement placé un papier parchemin au fond. Fais durcir au frigo ou au congélateur (plus rapide, moins d’attente, et on peut goûter plus rapidement, hihihihi!) jusqu’à ce qu’il soit bien pris.
  • Coupe en petits carrés et essaie de ne pas tous les manger avant d’en offrir aux autres (c’est dur, je sais…).

P.-S. Il faut conserver le fudge au frigo, sinon il ramollit.

J’ai aussi fait une variante, toute aussi délicieuse, au café, à l’érable et à la fleur de sel. J’ai omis les airelles de grenade, et j’ai parsemé mon fudge de grains de café concassés, de flocons de sucre d’érable et de fleur de sel. Miam, miam, miam!

Autres articles

La fille qui collectionnait les jobines – Par Stéphany Gagnon

adrien

C’est l’temps d’une dinde – Par Meggie

adrien

Cochonnette et confettis – Par Noémie Rousseau

adrien

Kelly O. fait encore des siennes – Par Pascal |

adrien

Rose & Marjo : le duo pas duo qui va faire capoter le Québec cet été

adrien

L’ombre de toi-même

adrien