from-italy.com
Blog

Hey, mon amour, en regardes-tu d’autres?

Crédit photo couverture : Miguel Miranda

Hey, mon amour, ma mère l’a toujours dit : « On regarde avec les yeux! »

Longtemps, j’ai pris cette phrase plus au sérieux que lorsque mon chien me voit le chicaner, toute nue.

Ce soir-là, Amanda me répétait sans cesse : « TOUCHE! »

Je lui ai carrément dit :

« Écoute, ma mère insiste pour que je regarde avec mes yeux. »

J’ai vite compris que c’était une phrase de loser aux danseuses.

Toucher, en couple, entraîne souvent plus de conséquences que lorsque tu plaçais un coussin qui pète sur la chaise de ton prof de secondaire 2.

Mais est-ce que c’est normal, mon amour, de parfois tourner la tête lorsque je vois une jolie fille passer près de moi?

Comme l’autre jour, la demoiselle qui marchait en face de nous.

Beaux yeux, fesses parfaites, sourire ravissant!

Un seul défaut : c’était ta mère.

Tu sais, je te trouve magnifique. Chaque jour, spontanément, je te dis que tu es belle.

Tu ne me verras jamais te décevoir comme un rouleau de papier de toilette vide, après un numéro 2, peut te décevoir.

Les plus menteurs vont dire qu’eux, même après 65 ans de vie commune, regardent seulement leur conjoint ou leur conjointe.

 Eille! T’as 80 ans. T’as pas l’choix. Tu vois plus rien, t’as des cataractes.

Au début d’une relation, le corps sécrète tellement de variations hormonales que tu vois autour autant qu’un aveugle s’amuse dans un festival de couleurs. C’est ta fréquentation, rien d’autre.

Vient ensuite le moment où ta tête se restabilise. L’instant où tu réalises que la Terre est habitée par le nombre discret de 7 400 589 058 êtres humains.

Si c’est fait dans le respect, il est plus agréable de conjuguer couple et regards que de conjuguer le verbe « s’amuïr » au subjonctif passé.

Il faut savoir doser.

Je sais, mon amour, qu’il est possible que, parfois, tu regardes d’autres filles. Sache que le divan n’est jamais bien loin.

C’est à ce moment que tu me regardes avec tes yeux doux et me dis : « Ça tombe bien, tu passes la nuit dessus! »

C’que je l’aime.

Autres articles

5 trucs pour être une militante plus engagée et plus efficace

adrien

L'été, quand tu dois travailler…

adrien

10 (bonnes) raisons de vivre avec un chat plutôt qu'avec un gars

adrien

De fille à femme

adrien

Entre le guts et l’inconscience : la créativité

adrien

Bouger par temps froids

adrien