from-italy.com
Blog

L’ABC du soutien parfait – Par Julie

Cette semaine, je vous parle d’underwear. Je suis très fashion dans la vie, je crois que cela n’est un secret pour personne, mais bon y’ieu que j’avais de la misère avec mes soutiens-gorges. C’est maintenant chose du passé après ma petite formation « Brassières ».

Dernièrement, j’ai reçu quelques demandes de votre part, les crépues, à ce sujet. J’ai donc crié à l’aide de mon amie Audrey de chez Institut de Beauté Manon Simard inc. (que je remercie d’ailleurs) pour vous (et pour moi) afin de démystifier le monde des soutiens-gorges.

Comment trouver le bon modèle? Comment connaître sa réelle grandeur? Car selon un sondage, plusieurs femmes ne portent pas la bonne grandeur de soutien.

Avant, j’avais un modèle : c’est lui pis c’est tout. Mais là, OMG que je capote sur mes nouvelles découvertes.

Première question à vous poser. Vous voulez quoi? Un look naturel ou un décolleté?

Les femmes avec une forte poitrine vont souvent opter pour un soutien-gorge sans cerceau et des bretelles plus larges pour un meilleur soutien, ce qui donne un effet plus naturel et n’amplifie pas le buste.

La personne à la poitrine moins forte se dirigera souvent vers le push-up, qui est demi-buste. Il donnera l’effet d’une « craque » au décolleté plongeant.

Modèles pour plus gros buste

Modèles pour une moyenne poitrine

Modèles pour une plus petite poitrine

Une fois le modèle choisi, vous devez trouver le ou les vôtres.

Les spot checks

Le bonnet

Il ne faut pas qu’il gueule ou qu’il soit trop serré afin d’éviter les bourrelets. Voici un exemple de bonnet qui gueule et un qui est parfait :

L’ajustement

La plupart des gens vont vous suggérer d’attacher votre soutien-gorge à l’attache du centre, mais Audrey m’a conseillé de l’attacher au plus loin. Je vous explique. Un soutien-gorge s’étire avec la chaleur du corps. Donc, au fil du temps, il faut l’attacher plus serré. Nous aurons plus de chances (deux attaches) de prolonger sa durée de vie. De plus, en l’attachant au plus loin, assurez-vous de sentir une tension quand vous passez votre doigt et ça vaut également pour les bretelles.

Au moment de l’essayage, levez les bras et assurez-vous que le bonnet tient en place. Il ne doit pas décoller comme sur la photo ci-dessous.

Si vous avez les épaules tombantes, vous pouvez acheter des attaches comme sur la photo afin de garder vos bretelles en place.

Trop de chiffres, trop de lettres… pas tant, mais éclairons-nous.

Chiffres (tour de taille) : Plus il est grand, plus le diamètre du cerceau (bonnet) sera grand.

Lettres (bonnet) : Plus la lettre augmente, plus le bonnet sera profond.

L’entretien

Il est préférable de laver vos soutiens-gorges à la main. Par contre, si vous utilisez la machine, je vous suggère d’opter pour un sac à lessive afin de protéger vos sous-vêtements et d’utiliser également un savon à lingerie.

Le panier se vend 20 $ et comprend un sac à lessive (10 $ à l’unité), une brosse à vêtements qui enlève les taches de déo (7 $ à l’unité) et un savon en poudre format voyage (6,50 $ à l’unité).

Savon en poudre 11 $, savon liquide 16 $ et savon à maillots 11 $.

J’ai vraiment fait de belles découvertes à cette boutique : de beaux sous-vêtements et surtout de la bonne qualité. En voici quelques modèles.

Mon coup de cœur : ce top de dentelle qui, à mon grand bonheur, offre un bon soutien.

Les modèles que j’ai sélectionnés font partie des collections Simone Pérèle, Chantelle, Triumph et Passionata. Les prix varient entre 50 $ et 150 $, ce qui est très bien pour avoir un bon soutien-gorge.

Allez magasiner le vôtre les crépues!

Autres articles

Les petits bonheurs

adrien

Si la tendance se maintient

adrien

Le Mont Lafayette

adrien

Isle-aux-Coudres, je t’aime

adrien

La conséquence des mots

adrien

Voyager dans son propre pays

adrien