from-italy.com
Blog

Le magasin des miracles : un livre à lire!

Lundi dernier, en revenant du travail, se trouvait le livre Le magasin des miracles : Ouvrez votre cœur pour changer votre vie de James R. Doty dans ma boîte aux lettres. Je l’ai déposé sur mon bureau de travail et il y est resté pendant presque une semaine. J’ai eu une semaine assez difficile, mais je gardais en tête que j’allais en faire la lecture pendant le week-end et qu’il allait me faire du bien. Comme si, avant même de l’avoir lu, j’avais le sentiment qu’il allait être positif.

Samedi matin, je me suis donc installé sur le divan avec ma couette, un café, le nouveau CD de Klô Pelgag et le fameux livre.

Pour débuter, une préface de Matthieu Ricard. Ce moine bouddhiste tibétain est l’auteur de nombreux livres ayant comme idées principales l’altruisme et la compassion. Pour lui, ces concepts sont essentiels pour résoudre les difficultés de l’humanité et s’enrichir comme être humain. Docteur de formation, il participe à plusieurs recherches, tant du côté chercheur que du côté cobaye, afin de démontrer les bienfaits de la méditation sur le cerveau humain. Matthieu Ricard nous transporte vers le sujet principal du magasin des miracles.

Le livre débute en salle opératoire. L’auteur doit retirer la masse du cerveau d’un enfant. En un instant, l’opération tourne mal. C’est par le biais de la visualisation et de la respiration qu’il reprend le contrôle de l’intervention. À ce moment-là, on ne le sait pas encore, mais l’auteur nous fait vivre ce que sera le thème principal de son livre.

Pendant la première partie de son livre, Doty nous transporte dans son histoire. Celle d’un jeune garçon vivant une situation de pauvreté dans un contexte familial difficile. Par un jour d’été, il découvre un magasin de magie. Apprenti magicien, il y est très intéressé. Il rencontre Ruth, une femme qui désire lui enseigner la magie, la vraie. Le jeune Jim saute alors sur l’occasion d’apprendre pleins de nouveaux tours. C’est ainsi que commence l’apprentissage de Jim.

À travers les yeux d’un jeune garçon, on comprend vite que les techniques sont celles de la respiration, de la méditation et de la visualisation. L’auteur glisse entre ses paragraphes narratifs des éléments de la médecine qui explique les effets bénéfiques d’une bonne respiration sur le corps humain. Par exemple, il explique comment le cœur et le cerveau sont liés : « Ruth m’entraînait non seulement à transformer mon cerveau en créant de nouveaux circuits neuronaux, mais aussi à réguler la tonicité de mon nerf vague et donc à agir à la fois sur mon état émotionnel, sur mon rythme cardiaque et sur ma tension artérielle » (page 94).  L’auteur explique des techniques à quatre reprises de façon a facilité leurs utilisations.  Il les nomme comme tel : détendre son corps, dompter son esprit, ouvrir son cœur, clarifier son intention. Elles pourront par la suite être utilisées par le lecteur.

Un des éléments importants du livre est la liste de souhaits de Jim. Il y soulève son désir de devenir médecin et de ne plus jamais manquer d’argent. Ruth lui garantit que, grâce à ses techniques, il pourra y arriver. Elle le met cependant en garde. Parfois ce que l’on désire n’est pas nécessairement bon pour nous.

Nous vivons ensuite l’évolution de Jim. L’adolescence et le début de l’âge adulte. On vit avec lui ses difficultés, mais aussi les effets de l’enseignement de Ruth sur son cheminement. Il croit en lui et pratique les techniques. Sa détermination est considérée comme de la confrontation et il manque régulièrement d’humilité. Cela fait en sorte qu’il devient vite un très grand médecin et qu’il fait beaucoup d’argent. Il a réalisé la liste de souhaits.

Jim, devenu un adulte, se rend très vite compte qu’il n’est pas heureux. Il pensait que l’argent lui apporterait le bonheur. Un événement change dans sa vie et il réalise qu’il est passé à côté de bien des choses. Il va se recentrer sur les enseignements de Ruth et cela aura à nouveau des effets positifs dans sa vie. C’est par le biais de l’entraide et de l’ouverture à l’autre qu’il réussira à s’épanouir entièrement.

Doty nous fait comprendre que c’est en ouvrant son cœur aux autres qu’il est beaucoup plus facile d’accéder au bonheur. Avec l’aide de collègues, il va créer le CCARE (Center of Compassion and Altruism Research and Education). Cet institut a au centre de ses recherches les liens qui unissent le cœur et le cerveau et comment la compassion est bénéfique pour l’être humain.

Le magasin des miracles est un livre qui nous permet de nous poser des questions sur beaucoup de sphères de notre vie. La méditation avait déjà une place dans ma vie, mais après la lecture de ce livre, je vais tenter de lui en donner une plus grande encore. Apprendre à respirer et visualiser le positif devrait être un élément essentiel pour chacun d’entre nous. Malgré le fait qu’en cours de lecture, j’ai quelques fois trouvé Jim arrogant, il m’a toutefois amenée à me poser des questions sur mes propres façons d’agir et sur la place qu’occupent la consommation et l’argent dans ma vie. Dans le fond, qu’est-ce qui nous permet vraiment d’être heureux, ce que nous possédons ou bien ce que nous sommes?

Audrey Dumont

Source photo de couverture

Autres articles

Albert de Montréal – Par Emilie

adrien

roadtrips

adrien

Se battre contre des moulins à vent : la rivalité féminine

adrien

Une histoire de boules

adrien

Cet automne, j'envoie promener mon anxiété

adrien

hydratantes

adrien