from-italy.com
Blog

Lettre d’adieu à une amie

Chère amie,

Tu ne dois pas comprendre pourquoi j’ai coupé les ponts. Pourquoi je t’ai laissée sans explications. Pour ça, je suis sincèrement désolée. Je t’avoue que, même si je connaissais les raisons qui m’incitaient à m’éloigner, les motifs exacts qui me poussaient à mettre un terme à notre amitié, je n’arrivais pas à trouver les mots justes pour te les expliquer sans te blesser.

La dernière chose que je souhaitais, c’était de te faire de la peine. J’ai donc préféré partir en douce. Tranquillement. Je me disais qu’un départ en douceur ferait peut-être moins de dommages. Est-ce que ça a été le cas? Je ne sais pas. Est-ce que j’ai été lâche? Peut-être. J’ai toujours pensé que tout pouvait être dit, tant qu’on trouvait une façon respectueuse et bienveillante de le faire. Pourtant, encore aujourd’hui, les mots me manquent.

À défaut d’avoir manqué de transparence quant à la cause de mon départ, je me console en me disant qu’au moins, je t’aurai épargné une douleur inutile en choisissant de ne pas te partager la perception que j’avais maintenant de toi, ou de notre amitié. Parce qu’au fond, à quoi bon? Je savais que c’était terminé. Que notre histoire n’aurait plus de suite. Ce n’était pas comme si j’avais le besoin de régler quelque chose ou d’espérer que les choses aillent mieux. Je voulais juste mettre un terme à notre relation.

Chère amie, avec qui j’ai partagé tant d’histoires, de rires, d’angoisses, de textos, de repas, de confidences, de projets universitaires, de cocktails, de nuits à parler jusqu’aux petites heures du matin, de danses, de cafés et j’en passe. Chère amie, avec qui j’ai partagé plus de neuf années de ma vie. Où que tu sois aujourd’hui, j’espère que tu vas bien et que tu brilles, comme tu as toujours su le faire. Parce que, même si pour moi ta lumière s’est éteinte, je suis convaincue qu’elle continuera d’éclairer une multitude de gens.

Par Vanessa Migliacci

Source: Pixabay

Autres articles

coeur

adrien

À toi mon amie en deuil

adrien

La créativité, cette poudre magique

adrien

Road trip en Gaspésie : la région dans tes oreilles

adrien

5 fois où t'as voulu retourner en enfance

adrien

Chats + café + bonheur = Café félin

adrien