from-italy.com
Blog

Ode à ma meilleure amie

Chaque jour, nous entrons en contact avec plusieurs personnes qui affectent nos vies de différentes façons. Au fil du temps, certains ont de grandes influences dans nos vies tandis que d’autres font seulement passer aussi rapidement qu’un coup de vent automnal. Les premiers, tu veux les garder pour toujours parce que tu les aimes sincèrement et tu ne veux plus les quitter. Ce sont avec eux que tu t’imagines aller boire un café au Tim Hortons tous les vendredis soir lorsque tu vas avoir 70 ans et que tu auras seulement des cheveux gris.

Quand j’ai rencontré ma meilleure amie, je n’avais aucune idée qu’elle affecterait autant mon cheminement de vie. Mes amitiés passées m’ont appris à ne pas m’attendre à autre chose que des petites relations, parfois sous-estimées et honnêtement je croyais que ça allait être pareil avec elle.

Je croyais que les amitiés comme nous avons étaient fausses et que ça l’existait seulement dans les télés séries.

Non, on n’a pas besoin de se dire « meilleures amies pour la vie » ou encore « je t’aime tellement, t’es ma best, ma BFF! ». D’abord, parce que c’est vraiment quétaine et pas trop notre truc. C’est aussi parce qu’on n’a pas besoin de se le dire tous les jours, on le sait.

Elle et moi, on est comme un vieux couple… sans le sexe on s’entend. On argumente en sachant parfaitement comment se faire enrager pour rien, on est jalouse quand l’autre devient proche d’une nouvelle amie, on rit jusqu’à en pleurer, on discute de gros sujets, on bitch, on aime et on déteste les mêmes personnes, on se comprend sans avoir besoin de se parler et on imagine un futur ensemble.

Ma meilleure amie m’a beaucoup changé et le plus fou dans tout ça, c’est qu’elle n’en a pas conscience. C’est la première personne (sans compter ma famille) qui a été prête à m’aimer inconditionnellement. Elle n’avait pas à m’aimer, mais elle a choisi de le faire. Je ne suis pas tout à fait sûre de savoir pourquoi, mais je ne vais pas être insensible et me poser la question.

Si j’étais célèbre, elle serait la personne que tout le monde irait voir pour lui demander comment je vais, ce que je fais, ma couleur préférée, ma pointure de soulier, mes peurs, mes moments les plus embarrassants ou mes plus grosses ambitions. C’est parce qu’elle me connaît, de long en large, de bas en haut, elle me connaît sous absolument tous les angles. C’est effrayant parce que j’ai l’impression de ne pas me connaître autant qu’elle me connaît.

Ma meilleure amie ne fait pas juste me connaître, mais elle me comprend également. Elle comprend mon amour pour les petites soirées tranquilles, pour le désir de manger de la malbouffe, pour le goût de découvrir le monde ou pour le fait que j’aie un cœur vulnérable et pourquoi je repousse les gens. Elle ne m’a jamais donné l’envie de la repousser et c’est pour cela que c’est ma meilleure amie. Elle est restée quand personne d’autre ne la fait.

Elle me comprend parce qu’elle prend le temps de le faire. Elle prend le temps de vraiment m’écouter. Pour cette raison, elle sait par quoi je suis passée et elle est prête à rester à mes côtés au cas où j’aurais besoin parce qu’elle sait à quoi s’attendre.

Ma meilleure amie porte attention à moi et croyez-moi, je porte attention à elle aussi.

Meilleure amie, tu ne savais peut-être pas à quel point tu as affecté ma vie, mais maintenant tu le sais.

Nous ne savons pas où nous serons dans 10, 20 ou 30 ans, mais aujourd’hui, on est inséparable pour le meilleur et pour le pire.

Audrey Dumont

Autres articles

Tu sais que tu es en amour quand…

adrien

Y'a pas de sot métier, 'bé

adrien

Et patati et patata, petite patate tant pis pour toi! – Par Meggie

adrien

Souvenirs de voyage: ami ou ennemi? AKA le procès des girafes en bois – Par Joëlle

adrien

L’après relation toxique

adrien

peau

adrien