from-italy.com
Blog

Quelques trucs pour voyager en Amérique centrale

L’Amérique centrale est une destination de plus en plus populaire auprès des Québécois. Que ce soit le Nicaragua pour ses plages, le Guatemala pour ses volcans, le Costa Rica pour ses activités sportives, le Salvador pour le surf ou le Honduras pour la plongée, chaque pays possède des attraits qui valent le déplacement.

Ayant voyagé en ces pays de nombreuses fois, j’ai appris comment le faire plus efficacement et avec moins de tracas. Je vous laisse ici quelques trucs et astuces qui vous aideront à apprécier davantage un séjour en Amérique centrale.

Les autobus locaux, appelés souvent « chicken bus », sont le moyen de transport le plus efficace, selon moi. Le prix est dérisoire. Ils ont de nombreux départs, et ce, à tout heure de la journée, dont plusieurs très tôt le matin. D’ailleurs, leur vitesse de croisière n’est pas vraiment plus lente que si vous faisiez la route en auto. Seul hic : attendez-vous à un bus bondé et bruyant.

Soyez toujours prêts à payer avec de l’argent comptant. Toujours. Il est très rare de pouvoir payer avec une carte de crédit au restaurant ou dans les dépanneurs. Encore plus important, c’est d’avoir de petites coupures, car même si vous allez à l’épicerie ou dans de grands restaurants et que vous pensez qu’ils auront du change, souvent, ils n’en ont pas. Vous n’aurez aucune chance dans les petits stands à smoothies, les dépanneurs et les toilettes publiques de payer avec de grosses coupures.

Ne vous inquiétez pas, il est possible de trouver de la crème solaire dans la plupart des villes de l’Amérique centrale, même s’il faut parfois chercher un peu. Le problème est que, puisque les locaux n’en n’utilisent pas, elle est souvent vendue à un prix exorbitant. Un tube de 200 ml peut coûter plus de 20 $.

Par chance, les toilettes publiques où l’on doit payer pour entrer offrent souvent le papier de toilette. Cependant, si, lors d’un déplacement, vous arrêtez à une station d’essence ou une aire de repos, les toilettes offertes n’en n’auront bien souvent pas. Ça peut être fâchant, surtout si votre estomac n’est pas tout à fait adapté au pays d’accueil.

Il ne faut pas être trop impatient dans la vie pour voyager en Amérique centrale. Ici, tout prend du temps. Attendre son plat une heure au restaurant n’est pas quelque chose d’anormal. Alors, déstressez et relaxez. Vous allez apprendre à apprécier attendre.

Bon voyage!

Autres articles

Être une « expat » dans son propre pays [partie 1]

adrien

Comment entretenir ta coloration comme une pro – Par Stéphanie

adrien

Aime-moi comme je t’aime

adrien

Fuir pour mieux revenir

adrien

Les Avalés – Par Carolanne

adrien

Les voies de l'enfer

adrien