from-italy.com
Blog

T’as le droit d'avoir perdu ton chemin

Tout te semblait clair dès le départ.

À 8 ans, tu voulais faire partie de l’équipe de CSI : Miami.

À 15 ans, tu avais trouvé le nom de ce que tu voulais faire : médecin spécialiste en microbiologie médicale et infectiologie.

À 18 ans, tu réalises que cette ambiance de compétition ne te convient pas.

À 19 ans, tu te réorientes. Tu veux sauver le monde.

À 22 ans, tu comprends qu’il faut autre chose pour sauver le monde.

À 22 ans, tu travailles temps plein dans ce qui était initialement un job étudiant, t’es perdu.e, t’arrives pas à mettre le doigt sur ce que tu feras de ta vie. T’aurais besoin d’un coup de main de Dora l’exploratrice et de sa super carte.

T’as le droit d’être perdu.e.

Pis t’as le droit à un coup de main aussi.

***

On se sent tout croche, on se sent parfois bon à rien. Alors que certains de nos confrères avec qui on a grandi continuent leurs études avec succès – complètent le bac, la maîtrise, voire le doctorat – on est là, pieds joints au milieu de cette vie qui va à vitesse grand V.

J’enlève rien aux orienteurs, mais j’ai de la difficulté à comprendre que quelqu’un qui ne me connait pas du tout puisse m’aider à trouver ma voie, et ce, au travers de tests.

Je suis une fille d’action. Je veux le voir, je veux le vivre.

Et c’est là, tout bonnement, qu’une conférence m’est apparue sur mon fil d’actualité Facebook.

Le point majeur que j’ai retenu de cette conférence, c’est d’essayer de faire de mini-expériences. C’est vrai! comment peut-on savoir ce que l’on aime si on ne l’essaye pas. Avant de s’engager dans un domaine pendant 2,3 ou même 5 ans d’études, il faut savoir si l’on va réellement aimer ça.

Alors, si toi aussi tu es un peu perdu.e dans ton cheminement, il faut essayer quelque chose!

On touche à tout ce qui nous intéresse, on l’essaye, de petits stages d’une journée par-ci par-là, jusqu’à ce qu’on trouve LA chose qui nous allume, LA chose qui nous donne envie de nous dépasser chaque jour. LE job de rêve qui nous convient.

Ça sert à rien de rester assis à se demander ce qui nous convient. Il faut l’essayer.

T’es prêt.e? GO!

Source

Autres articles

Des fois, je veux être Paméla

adrien

Meubler mon coeur virtuellement

adrien

Magasinage des fêtes : comment vous protéger (partie 1)

adrien

Mars, le temps des semis

adrien

Une comédienne atteinte de trisomie 21 change la game du catwalk à jamais – Par Pascal

adrien

Je t’ai vu dire non

adrien