from-italy.com
Blog

Casque de bain, chlore et one-piece – Par Noémie Ouellet

Pendant les vacances, j’ai décidé de me remettre à la natation.

Étant agile comme un poisson dans l’eau quand j’étais enfant je me disais :

« No big deal! C’est comme le vélo ça, ça se perd pas certain! »

OHHH que pas tant que ça finalement…

Pour commencer, ça me prenait un one-piece pour aller clapoter parce que je n’en possédais plus depuis au moins 10 ans. (J’exagère à peine!)

Donc, le 24 décembre genre, en attendant le réveillon, je me suis mise à la recherche d’un maillot d’entraînement qui

  • n’était pas trop échancré sur les côtés parce que ça me gênerait que mes cuisses et ma ligne de maillot soient aussi dans le feu de l’action que ça;
  • serait préférablement de couleur unie;
  • ne ressemblait pas à un maillot de matante qui part en Floride (alerte aux panneaux amincissants!);
  • me ferait avoir l’air d’une vraie nageuse sérieuse là, pas une wannabe;
  • aiderait mes boobies à avoir l’air existants malgré le devant assez plat merci;
  • n’aurait pas de décolleté, parce que sérieux, c’est non;
  • me donnerait un pas pire booty d’enfer;
  • ne coûtait pas 150 $, parce que wô menute, y’a toujours ben des limites à payer un tel prix pour un morceau mesurant 60 cm.

Vous pouvez donc constater que la tâche n’était pas simple. Mais heureusement, ça n’a pas été si compliqué et après quelques soupirs et du dandinage de cabine j’ai trouvé ma douce moitié : un beau Nike noir assez échancré merci, mais coudonc, ce sera l’heure de gloire de mes cuisses.

J’ai aussi acheté d’élégantes lunettes de natation et un casque de bain pour compléter mon parfait kit de nageuse. Ça fait que là j’avais pu de raisons de skipper la piscine. J’y suis donc allée d’un pas décidé, chaussée de mes gougounes.

Avec tout cet accoutrement (lunettes et casque de bain, SURTOUT le casque), je peux-tu te dire que t’espères croiser personne que tu connais. T’es loin d’être au paroxysme de ton look, pis si t’es myope comme moi, tu reconnais personne en plus.

Pour ma part, je trouve que je ressemble un peu au séparé à la naissance d’un crapaud.

(J’ai des preuves, mais je vous les montrerai pas, je tiens à ma réputation quand même!)

En plus, mon nez avait oublié qu’il ne fallait pas qu’il respire quand j’avais la tête dans l’eau. Bref, ça commençait mal. Après quelques bouillons et balbutiements de crawl, dos crawlé et un style inventé selon l’inspiration du moment, j’ai constaté l’état des dégâts.

Je peux donc vous affirmer que même si vous avez un bel écusson qui certifie que vous avez réussi avec succès votre Junior 7 à la piscine du coin, ça se perd. Mais pas question que je me fasse avoir par cette eau chlorée, oh non! Pas le choix, je pile sur mon orgueil et je nage avec ma planche, le temps que la technique reprenne le dessus.

Ce que je retiens de la natation c’est que ça demande un contrôle de la ligne bikini digne des douanes et qu’il y a une méchante différence entre « un party de piscine chez Janette » et tenter de faire un 750 m sans mourir. Pis qu’avancer vite en battant des jambes tout en ne calant pas, c’est pas si easy shot que ça.

#LittleSwimmer

Autres articles

échange de cadeaux

adrien

Cinq dessins animés des années 90 à réécouter maintenant – Par Jennifer

adrien

Montréal-Québec, on fait-tu la paix?

adrien

Let's get real: the naked truth (of your face) – Par Fay

adrien

Serais-tu ma fin du monde (et son début) ?

adrien

Il y a 30 ans – Par Emilie Morin

adrien