from-italy.com
Blog

Culottes courtes et vergetures, why not?

Hi

Varices, vergetures, peau d’orange, tigh gap, « so-pas-tigh-gap », « extra‑not‑tigh‑gap », « tites tites » jambes, peau sur les os, no muscles, forte comme un bœuf, plus grosse que son chum, pattes d’éléphant ou de gazelles, TOUT LE MONDE PEUT PORTER CE QUI VEUT OK!

Dans la lignée du mouvement Free the nipples, on devrait se libérer la cuisse, le ventre, le dos, le décolleté; petits seins, gros seins, moyens boobs, énormes pêches, frêles nénés, petit buste, bon tour de poitrine… Peu importe!

Le faux débat

Y’a du monde qui trouvent que les femmes qui veulent acquérir la liberté de porter ce qu’elles veulent (dixit : crop tops, mini-jupes, mini-shorts, bikinis,…) entraînent au contraire une certaine régression de leur émancipation.

« Tu veux t’montrer en public alors qui a des dégs partout qui te zieutent? Euh woo là, quess qui t’fait dire qu’on veut les voir tes boules? »

Les commentaires comme ceux-là ne font que participer à la stigmatisation et au tabou du corps charnel féminin. Qui veut allaiter en public peut bien le faire, et qui veut se promener nues boules su Sainte-Cath (dans la lignée de Lili Boisvert) ou en top de maillot de bain, a aussi le droit.

Le problème n’est pas le corps de la femme on le sait bien, sinon c’est un bien joli problème. Non! Il réside plutôt dans son objectivation toute masculine. Les « dégueux », les cochons, les « mononcles » (mais aussi les « matantes ») qui veulent à ce point-là nous dire qu’ils nous observent, qu’ils nous ont vues, qu’ils trouvent ça « court » ce qu’on porte fièrement, bonnement, sensuellement, et qui croient qu’on le fait pour tout le monde alors qu’on le fait principalement pour nous, et qui en plus ont TOUJOURS de quoi à dire haut et fort sur nos seins, nos hanches, notre maquillage, nos jambes, notre cul, ben c’est eux, l’osti de nœud (de tête de…) du problème!!!

Le fait est qu’ils n’ont RIEN à dire, AUCUN commentaire à faire, AUCUN compliment à donner (à moins qu’il ne soit approprié et gentil et encore là…), AUCUN numéro de téléphone à demander, AUCUN sifflage à effectuer. Nous ne sommes pas des femmes‑marchandise, pas des femmes‑objets, pas des filles en série, nous sommes humaines, au même titre qu’eux.

On ne passe pas notre temps à regarder les « chest-bras-chest-bras » des hommes en bedaine, ni à regarder leurs mollets, pis si on le fait, on a le bon goût et le RESPECT de ne pas en parler parce qu’ON NE LES CONNAIT PAS!

Ce n’est pas parce qu’on s’habille cute pour être cute qu’on veut que des vieux « laites » nous « cruisent ». Pis même si vous êtes cutes, en agissant de même, vous allez perdre pas mal de points, ben pas mal « toutes » vos points en fait…

Merci, bonsoir.

Source

***

Source photo couverture

Autres articles

La première impression

adrien

Lush, pour faire craquer vos cocos

adrien

Bistro Le Ste-Cath ou le bistro accommodant – Par Alexe

adrien

Harcèlement sexuel… J’ai été ta victime

adrien

Ode à la laine – Par Aglaé |

adrien

Atteindre tes objectifs en 5 trucs faciles

adrien