from-italy.com
Blog

Les collections designer unisexe ? – Par Angelic

Quoique historiquement on ait toujours vu des femmes mannequins défiler des vêtements pour homme lors des présentations des collections masculines, ainsi que des hommes mannequins défilés lors des collections féminines dans les plus récentes années, l’idée de la collection unisexe n’a rien de nouveau. Si on repense au secondaire et au parfum unisexe CK One que tout le monde portait, ou même aux plus qu’intemporelles lunettes de soleil Ray–Ban qui se portent aussi bien sur les deux sexes, les hommes et femmes peuvent bel et bien maintenant partager leurs items designers destinés pour les deux.

Cela dit, lors du défilé pour hommes au Uomo fashion week à Milan la semaine dernière, Miuccia Prada a présenté sa collection Homme Printemps 2015 sous le thème unisexe :

La designer a annoncé après son défilé:

« Anytime I do a men’s show, I’m thinking this would be fantastic for women…it feels instinctively right to translate the same idea for both genders ».

Et quoique l’idée soit bonne, même si elle n’est pas du tout nouvelle ou révolutionnaire, les items laissent franchement à désirer.

Les looks sont inspirés du all-American look des années 90’s. Du denim à plus en finir et des coutures grossement apparentes. De plus, les designs me rappellent du déjà vue dans le ready-to-wear. Jugé par vous même :

Vous en pensez quoi ?

Si c’est le concept unisexe que vous appréciez plutôt que les items de la collection homme 2015, je suis du même avis ! …Mais si Miuccia Prada pensait révolutionner le monde de la mode avec sa collection homme et femme, elle est loin derrière d’autres designers tels que JW Anderson et Rad Hourani qui ont déjà su faire leurs noms dans la catégorie de design unisexe. Voir les design haute couture d’Hourani ci-dessous pour plus de détails, Mme Prada 😉

Autres articles

À ce toi et moi qui aurait pu être « nous »

adrien

Mexico City, mon amour

adrien

On se prend pour acquis

adrien

Des maisonnettes pour faire du camping

adrien

Et Noël, lui?

adrien

Opéra & Feluettes : un duo gagnant

adrien