from-italy.com
Blog

Les Visites déco : Inspiration bohème dans Saint-Sauveur

Chez Andréanne, on est tellement cozy qu’on aurait le goût d’y emménager. Tasse de thé à la main (elle en a aussi pour nous!), elle nous invite dans son charmant 4 ½, à l’étage, dans le très happening quartier Saint‑Sauveur. En haut de l’escalier abrupt typique des apparts de Québec, on entre dans une atmosphère à la fois relaxante et inspirante. Le mélange des couleurs et des textures est mis en valeur d’une façon peu commune et très créative. L’ambiance bohème aux inspirations orientales nous donne, à nous aussi, le goût de troquer notre divan ennuyant pour nous lancer dans un mélange de coussins des plus confortables. L’étudiante en création littéraire nous confie le secret : ce modulaire maison est fait d’une base de palettes de bois recouverte de coussins taillés sur mesure dans une mousse haute densité et un tissu à recouvrement. Une idée simple et abordable au résultat payant!

On adore :

  • Les différentes plantes un peu partout qui donnent de la vie au décor
  • Le mélange des objets décoratifs muraux et des toiles originales d’une artiste de Québec
  • La sélection unique et personnelle du mobilier et des objets
  • L’odeur du parfum d’encens idéal que l’on cherche depuis toujours

Le style de l’appart d’Andréanne : bohème éclectique

Ses inspirations : ses voyages en Asie, en Amérique du Sud et en Australie, et les textiles colorés et le mélange de motifs

Sa meilleure trouvaille à petit prix : une lampe orientale, payée 10 $ dans une friperie de Victoriaville

Son DIY préféré : le divan en palettes de bois

Son meilleur investissement : le lit et le matelas (Tout commence par une bonne nuit de sommeil!)

Elle ne peut vivre sans : plantes

Tu as un décor inspirant, et tu aimerais le voir sur La ? Envoie ta candidature à info@labagatelle.ca.

Autres articles

Si on allait prendre un café?

adrien

30 ans

adrien

Le maudit trafic

adrien

grosse

adrien

Je n’aime pas ton chum…

adrien

Ces trends gossants qui envahissent les réseaux sociaux- Par Pascal

adrien