from-italy.com
Blog

Quand ta meilleure amie devient maman

Il y a l’avant. Et il y a l’après…

Il est évident que de déchirer jusqu’à l’anus, ça change une vie…

Si tu croyais la retrouver après son accouchement oublie ça. Ta meilleure amie ne t’appartient plus…

Elle est désormais l’esclave d’un petit être toujours prêt à vous ruiner une soirée prévue depuis longtemps. Un bébé, ça fait savoir sa détresse gastro-intestinale au moment le plus opportun pour lui, soit le pire timing ever pour sa mère : juste avant de partir, quand elle est en retard, avant de se mettre à table ou quand elle s’apprête à se payer un soir de repos bien mérité en compagnie d’un autre être humain qui ne bave pas autant qu’un saint-bernard. Sur sa liste des priorités de M. Rejeton, s’assurer que tu passes une belle soirée est loin derrière régurgiter son lait et se mettre le talon dans la bouche. S’il doit choisir n’importe quel jour dans l’année pour faire 104 degrés de fièvre, tu peux t’assurer qu’il choisira la date de ton anniversaire. Alors oublie votre soirée glamour et festive, il a déjà commencé à faire ses dents. Cache ta déception et retourne chez toi avec ta bouteille de vin. De toute façon, tu l’aurais bue toute seule puisque ta copine allaite.

Si jamais tu parviens à te squeezer un moment entre deux gastros et une visite chez le pédiatre avec celle qui te servait de confidente, parle vite. Très vite. Parce que chaque seconde compte avant le réveil brutal du petit animal qui réclame une tétée de lait. Pratique-toi à la maison et tente de résumer ta dernière peine d’amour en moins de cinq minutes. Tu peux toujours essayer de te vider le cœur avec le petit dans les parages, mais c’est moins efficace quand ton amie essaie de t’écouter tout en étant branchée sur un concert de pleurs avec ses billets VIP. Si tu décides de l’appeler, je te conseille de mettre ton téléphone sur main libre, d’enfiler ta tuque d’hiver et de respecter une distance d’au moins cinq mètres du récepteur, car ce n’est pas la voix rassurante de ta meilleure amie qui risque de t’accueillir, mais bien le cri strident de sa progéniture capable de faire faire une crise d’épilepsie à ton chat. Opte plutôt pour le texto, beaucoup plus sécuritaire pour les tympans de tout le monde.

Apprends à recevoir le « non ». Si ta meilleure amie répondait toujours à tes invitations par l’affirmative, son petit poupon risque de lui enlever le peu de motivation qui lui restait. Non pour le ciné, non pour un souper, non pour le chalet une fois par année, même si c’était la tradition. Les choses vont changer et plus tu résisteras, pire ce sera. Ne lui en veut pas, elle ne s’est pas lavé les cheveux depuis la dernière version de l’iPhone, n’a pas refait l’amour depuis la conception et n’a pas dormi depuis la fin de sa prescription d’Ativan. Elle non plus ne se reconnaît plus. Évite les selfies en sa compagnie et ne lui montre surtout pas de quoi elle avait l’air avant sa césarienne d’urgence.

Tu prétendais avoir gagné ton ciel en l’écoutant parler sans fin de sa dernière fréquentation qui la traitait comme la femme invisible? Attends d’entendre son répertoire sur les problèmes de jeunes mamans. Hoche la tête de haut en bas, puis de gauche à droite en émettant des humm aléatoires, pendant que tu t’évades en te laissant hypnotiser par la tache de vomi perpétuellement posée sur son épaule. Focus, l’amie. Elle a toujours été là pour toi, c’est ton tour, maintenant. Tu n’as aucune idée de ce qu’est une mastite? Pas grave, sache que ça fait mal. Ben ben mal. Imagine que tu t’es fermé la porte du frigo sur un mamelon et que, pour t’aider à te soulager, tu t’es pitchée tête première en bas d’un cinquième étage pour finir ta chute dans une piscine de cactus en feu. Le petit ne fait pas ses nuits, semble avoir peur de la belle-mère, est allergique à l’air et même le chien jaloux a commencé à se grignoter la queue par manque d’attention. Ah, les joies d’être parent.

Un jour, ce petit monstre te fera un premier sourire, puis un deuxième. Il te cherchera du regard en entendant le son de ta voix et réclamera tes bras quand il te verra. D’ailleurs, la dernière fois qu’un mec t’aura donné autant d’attention, c’était quand ton chum du secondaire voulait perdre sa virginité avant le bal de fin d’année. Ton cœur de pierre s’effritera peu à peu. Tu verras les yeux de ta best s’émerveiller devant le spectacle de son enfant qui tombera en amour avec sa meilleure amie, comme elle l’a fait pour toi il y a tant d’années. Une chaîne d’amour multipliée par mille. Tu verseras toutes les larmes de ton corps quand elle te demandera d’être marraine et tu te trouveras ignoble d’avoir pesté contre ce petit miracle. Tu te surprendras à le regarder dormir en prêtant serment de poursuivre jusqu’en enfer la personne qui osera toucher à un cheveu de sa tête. Tu t’attendriras devant ton amie qui s’épanouira en tant que maman, assumant pleinement sa féminité et ses rondeurs temporaires. Tout doucement, l’écosystème de votre relation renaîtra de ses cendres. Tu retrouveras ta meilleure amie comme avant, et vos fous rires seront aussi bons. Le petit sera enfin assez grand pour se faire garder: à vous les pistes de danse et les soupers impromptus! Jusqu’à ce qu’elle t’annonce la bonne nouvelle…elle est enceinte du deuxième… SACRAMENT!!!

Autres articles

Pain aux bananes végétalien

adrien

Faire comme tout le monde

adrien

10 trucs que tu dois savoir si tu pars en voyage pour la première fois

adrien

Activité antistress : les livres à colorier pour adultes

adrien

9 à 5

adrien

J’me remets pas d’toi – Par Noémie Ouellet

adrien