from-italy.com
Blog

Couple célèbre – Par Fay

Brangelina? Popeye et Olive? Bonnie and Clyde? Bin non!!!

Le couple auquel je fais référence s’agit de Bouton et Cicatrice. Le master evil couple ! Bouton est un emmerdeur de première et sa tendre moitié Cicatrice, une bitch revancharde qui colle longtemps dans les parages. Main dans la main, ils vont et viennent et nous irritent tous et toutes. Personne n’est à l’abri d’une poussée de boutons intempestive et l’inconvenance de celle-ci, malheureusement, perdure après que les boutons soient poppés ou en voie de guérison, puisque plus souvent qu’autrement, ceux-ci laissent des cicatrices. Un des grands dilemmes de mon épiderme facial est le suivant : péter ou ne pas péter le bouton?

Bon, j’suis pas dermatologue, mais selon mon expérience, je crois qu’il est préférable de ne pas toucher. Quand on laisse aller, ça fini par sécher et ça ne fait pas de cicatrice. Ok ok ok je sais, quand le bouton est hyper gros, hyper purulent, hyper visible donc bien mûr, comment résister à la tentation d’évacuer le contenu une bonne fois pour toute? Je ne vous blâme pas si vous le squeezez out d’un trait, je le fais aussi…pis je suis certaine que pas mal tout le monde le fait, mais faute de preuve je vais en rester là. Il existe différents types de boutons bien sûr, mais ceux dont je veux discuter sont les cas graves.

J’explique: tsé là, LE bouton qui est comme pris entre le dessus de la peau pis l’en-dessous de la peau? Il est d’un rouge plutôt foncé genre enflammé, il forme une grosse bosse dure pendant les premiers deux à trois jours, il prend vraiment son temps à virer au blanc et parfois ne devient juste jamais blanc, mais pourtant il fait mal au toucher et c’est clair comme de l’eau de roche qu’il y a un liquide louche infecté qui se cache quelque part là-dedans. Bref, ce genre de bouton est le PIRE. En plus, que vous le pétiez ou pas, il finit toujours par laisser une genre de tache cicatricielle rougeâtre-brunâtre qui prend des mois à disparaître. Donc, ce bouton en particulier, je vous dis, pas touche. Pas de gossage, pas d’essayage de le crever, pas d’aiguille, pas de pression, tapotage, masque, pâte à dents, etc., non vraiment, rien. Si vous le taponnez, vous courez un grand risque d’aggraver les choses, car en essayant de le vider (surtout si vous tentez une vidange prématurée qui tourne au combat où vous vous obstinez contre le bouton : « HEY toé tu m’auras pas, criss »), il y a des chances que vous vous brisiez des petites veinules ou vaisseaux sanguins qui peuvent laisser des marques. Des marques qui partent pas. On veut pas ça!!!

Par chance, il existe des produits conçus afin d’accélérer l’assèchement d’un bouton. Je vous en propose aujourd’hui trois, deux chimiques et un tout naturel. J’enchaîne ensuite sur un résumé de quelques trucs maison pour cicatriser les boutons, issu d’un article écrit par Janine Césaire, sur son blogue intitulé « Le blogue des méthodes douces – Pour être bien sans sa tête et dans son corps ». Alors dès les premiers signes d’un bouton volcanesque, appliquez matin et soir sur un visage bien propre et sec le:

Bi-Stick Hyséac, d’Uriage

YAY! Enfin quelque chose qui fonctionne vraiment. Ce crayon est magique! Il est bi-curieux hahaha! LOL. Blague à part, il s’appelle Bi-Stick parce que d’un côté, il y a un petit pinceau biseauté, pas de poil en plastique sur lequel il y a la fine laque traitante et de l’autre se trouve un correcteur crème en bâton! Vous appliquez la laque, le correcteur, puis vous camouflez le tout avec votre cache-cerne ou correcteur adapté à votre teint de votre choix et voilà! Pour la nuit, seulement mettre le liquide par-dessus votre crème. Bouton asséché en 24 heures, c’est de la bombe, je vous le jure. Attention par contre d’en mettre seulement sur le bouton et non sur la peau autour (surtout si votre peau est très sensible) parce que c’est un peu abrasif. Prix d’ami, 20 piasses.

Duo anti-imperfections locales, Clarins

Je crois l’avoir peut-être déjà mentionné dans un article précédent, mais c’est pas grave, je le re-conseille! Pour trente dollars, vous avez les deux petits flacons à bille. Un pour la maison, un pour le sac à main, en cas d’apparition de gros bouton laid spontané. Efficace, oui, mais je dirais un peu moins que le Uriage susmentionné. Celui-ci est très liquide, parfois il en sort un peu trop et ça coule, donc à appliquer avec modération. Ce qui est bien (et indiqué dans le pamphlet à l’intérieur de la boîte, j’invente rien), c’est que vous pouvez le réappliquer par-dessus le makeup au cours de la journée. De plus, il n’est pas irritant (je l’ai vraiment testé…j’ai la peau plutôt feluette et quand j’ai un bouton, j’applique ce produit TOC-style (trouble obsessif compulsif) genre dix fois par jour… Et ma peau n’était pas brûlée.

L’huile de théier

Une goutte. Un Q-tip. On va dormir. Le lendemain, le bouton est à moitié mort. Le tea tree, ça éradique. Par contre, je trouve que la peau s’habitue, et si on l’utilise tout le temps, c’est un peu moins efficace. Il est donc bien de l’utiliser en alternance avec autre chose. Mais pour des boutons de petite envergure, ça fonctionne à plein et toujours! Pour dix dollars, une solution toute naturelle dans une bouteille qui finit jamais!

Enfin, les remèdes anti-cicatrices!!! Bonne nouvelle sous le soleil les ami(e)s!!!   Il est tout à fait possible d’atténuer les marques laissées par des boutons antérieurs coriaces et sans pitié! Cela va sans dire que votre arme numéro un est la prévention: des bons soins pour la peau, une bonne routine démaquillage, une bonne consommation d’eau, mais surtout, des vitamines. Les cicatrices récentes sont plus faciles à traiter, cependant, pour les vieilles cicatrices, essayez quand même ces trucs, mais visez une amélioration à long terme. Ne perdez pas espoir! Les vitamines de prédilection sont les suivantes:

  • Vitamine C: 500 à 1000 mg par jour. Elle renforce le système immunitaire et favorise l’élimination des toxines. Un bon coup de pouce pour la cicatrisation.
  • Vitamine E: 200 à 400 UI (unités internationales) par jour. Cette vitamine contribue à la régénérescence des cellules et combat le vieillissement de la peau. Vous pouvez crever une capsule et l’appliquer sur vos cicatrices et le contour de vos yeux (pour les ridules). Un deux dans un!
  • Zinc: 15 mg par jour. Le zinc, tout comme la vitamine C, renforce le système immunitaire et accélère donc la guérison des tissus cicatriciels.

Les plantes sont également à l’honneur dans le traitement des cicatrices.

  • L’huile d’olive est conseillée: masser vos cicatrices avant le coucher afin de les réduire.
  • L’ail. Oui. L’ail.

D’accord, ça sent moins bon que le miel ou le citron, mais ça marche, parce que l’ail a des propriétés antifongiques, antibactériennes et antivirales. Un mix d’enfer pour faire fuir vos cicatrices! Voici l’exfoliant recommandé par Madame Césaire:

Après avoir nettoyé le visage, séchez-le puis massez-le avec une gousse d’ail râpée mêlée à deux cuillères à soupe d’eau. Faites ce rituel deux fois par jour. L’effet exfoliant vous débarrassera des peaux mortes et des bactéries. Vous pouvez aussi essayer ce masque, toujours à l’ail et à faire deux fois par semaine:

  • Une gousse d’ail écrasée
  • Deux cuillères à soupe d’huile d’olive
  • Une cuillère à soupe de miel

Posez sur le visage pendant vingt minutes. Rincez à l’eau tiède et séchez. Appliquez finalement de l’aloe vera pur sur tout le visage pour renforcir l’effet cicatrisant au maximum

En dernier lieu, la carotte! Boire à jeun tous les jours le jus de cinq grosses carottes (de préférence biologiques). Si vous n’avez pas d’extracteur à jus…bin Noël s’en vient! Vous pouvez aussi faire ce masque exfoliant:

-Mélangez un peu de jus de carotte avec une cuillère à soupe de sel de mer et massez les cicatrices par mouvements circulaires. Laissez sécher et ensuite rincez à l’eau tiède. Le jus de carotte prévient la formation des cicatrices, donc si vous appliquez ce masque sur des boutons frais, cela vous aidera à ce qu’ils ne forment pas de marque!

Je vous invite à aller faire un petit tour sur ce blogue, puisqu’il y a une liste exhaustive d’huiles essentielles à utiliser pour enrayer les cicatrices! Ma préférée: l’huile de lavande vraie.

Bon courage!

Alexe Raymond, réviseure, raymond.alexe@gmail.com

Autres articles

Je ne savais pas que j’étais une rêveuse

adrien

Te dire que je ne t’aimerai plus jamais

adrien

Le MUST-HAVE de la semaine – Par Mary Lynn |

adrien

No 102, Apothicaire Moderne

adrien

L'importance du réseautage

adrien

La folie des cheveux mi-longs

adrien